« J’ai eu l’occasion d’outrepasser mes limites » Nicolas lors de l’AventuRaid EDHEC

13059923_10209296948649983_1606149178_n

Nicolas et Marie

L’Aventuraid de l’EDHEC est un Raid multisports qui s’est déroulé le 2 et 3 avril dernier. Les participants avaient le choix entre deux parcours possibles dont un de 70km et un parcours sportif de 120km par équipe de deux personnes.

Plusieurs activités étaient proposées tout au long des parcours : Course à pied, course d’orientation, VTT, Run and Bike et Tir à l’arc.

Deux binômes FÉDÉEH /Sopra Steria on pris place sur la ligne de départ : Nicolas et Marie et Mohamed et Sixtine.

Nicolas a participé à ce Raid, accompagné de son équipière, Marie. Il revient sur ce parcours enrichissant et qui lui a beaucoup apporté sur le plan personnel.

Nicolas, comment as-tu vécu ce Raid et pourquoi as-tu décidé d’y participer ?

L’Aventuraid EDHEC a été vécu comme une expérience sensationnelle où l’esprit d’équipe et la psychologie ont été les aspects majeurs tout au long du parcours.
En effet, je participais à cet événement non pas en tant que compétiteur mais dans le simple but de m’amuser et de me faire plaisir.

Peux-tu nous raconter ton parcours et les difficultés que tu as pu rencontrer ?

Quand j’ai vu le parcours, j’ai rapidement compris que le Raid n’allait pas être une partie de détente. Par ailleurs, l’effort physique devait être géré avec intelligence d’autant plus que je n’avais à priori aucun entrainement à mon compteur.
Les routes sinueuses et semées d’embûches ont été des obstacles difficilement surmontables. En effet, imaginez que vous devez courir ou faire du vélo en pleine forêt sur un sol gorgé d’eau. Dans ces conditions, le temps avait totalement transformé la terre en une boue visqueuse rendant les chemins difficilement accessibles.
Malgré ces circonstances, j’étais loin d’être vaincu car je ne pensais qu’à rentrer dans les délais prévus par les organisateurs.
En résumé, de par sa complexité, l’Aventuraid EDHEC fut un événement unique car ce fut l’occasion d’outrepasser mes limites et de porter haut les couleurs de la FÉDÉEH !!!

Comment s’est passée ton entente avec ta coéquipière ?

Il a été primordial de s’entendre parfaitement avec ma coéquipière et de surpasser la douleur quotidienne. C’était chose faite puisque avec mon adorable coéquipière, nous avons toujours été dans le rythme grâce à une véritable complicité. Son ouverture d’esprit sur les limites engendrées par ma situation de handicap fut un facteur clé pour équilibrer nos efforts.
Je n’oublie pas non plus ses encouragements permanents qui m’ont permis de convertir les moments de faiblesse en une ressource mentale supplémentaire.

12166571_10209296953330100_1258414523_n (1)

Mohamed et Sixtine sur leur VTT


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s