« Le projet Sopra Steria nous est apparu comme un projet partageant les mêmes valeurs de solidarité »

Retour sur l’expérience de Stanislas LOT, qui a participé, avec son équipage, au Challenge Handi’voile de la CCE organisé par la mission handicap de notre partenaire « Sports en Solidaire », Sopra Steria.

L'équipage au complet

L’équipage au complet

Bonjour Stan, peux-tu te présenter et présenter ton équipe ?

Nous sommes une équipe composée de première année de l’école Centrale Supélec sur le campus de Rennes et d’Annabelle qui suit les cours à l’ENSTA Bretagne et qui nous a rejoint quelques semaines avant la course. D’un point de vu marin, l’équipe était assez hétérogène puisque Mathias n’était jamais monté à bord d’un bateau avant cette année alors que Barbara avait pris part à de nombreux stages aux Glénands. Il y avait aussi le trésorier, Yves, aussi à l’aise pour faire un budget qu’au piano et Côme qui brille par sa finesse au réglage de la grand voile.

 Pourquoi avoir souhaité participer au Challenge Handi’voile de la mission handicap de Sopra Steria ?

Le bateau est une activité très sympa et qui a des valeurs fortes, mais c’est vrai que devant les sommes investies on se sent parfois un peu mal à l’aise. Nous avions à l’origine un projet un petit peu différent qui était d’emmener faire de la voile des enfants qui bénéficient de soutien scolaire d’élèves de Supélec. Cela s’est avéré compliqué à mettre en place. Le projet Sopra Steria nous est apparu comme un projet partageant les mêmes valeurs de solidarité.

Avez-vous eu besoin de faire des aménagements sur le bateau ?

Sur l’eau Annabelle nous a rendu la vie facile. Elle était très expérimentée en navigation et nous n’avons pas eu à modifier quoi que ce soit à bord. En effet, Annabelle souffre d’une maladie du sommeil et son traitement l’oblige à dormir avec des horaires très stricts. Il y a aussi quelques aménagements à faire du point de vue alimentaire : jamais de caféine, d’alcool ou divers autres produits. Tout cela faisant parti de son quotidien, elle est très discrète vis-à-vis de ça et nous ne l’avons que peu ressenti sur l’eau, et un petit peu plus sur le rythme de vie.

Comment s’est passé la semaine de compétition ?

Temps de repos sur le bateau avant le départ - Trophée Mer de la CCE

Temps de repos sur le bateau avant le départ – Trophée Mer de la CCE

La semaine s’est assez bien passée. Nous étions sur un sunfast 35, ce qui nous plaçait parmi les plus petits dans la catégorie des plus gros bateaux. C’était quelques fois un petit peu dur de voir les gros bateau nous passer devant dans les longues lignes droites, mais globalement nous n’avons pas fait beaucoup d’erreurs sur l’eau et nous étions très satisfaits de notre semaine et des progrès que nous avons tous pu faire au fur et à mesure. Nous avons finalement terminé à la 27ème place sur 39 bateaux. 

Etes-vous satisfait de cette expérience ?

En sortant de cette semaine, nous nous sommes tous dit que nous recommanderions ce challenge à la promotion suivante. Nous avons appris beaucoup sur le handicap à travers le témoignage d’Annabelle (un lourd traitement entraîne des moments un petit peu plus difficile que ceux que nous avons vécus avec elle), et à travers les témoignages des autres équipages dont certains étaient profondément touchants. 

Publicités

Une réflexion sur “« Le projet Sopra Steria nous est apparu comme un projet partageant les mêmes valeurs de solidarité »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s