Raid INP : « Ça commence à prendre des airs de vacances. Ce qui n’a pas duré longtemps! »

Le week-end du 8, 9, 10 mai 2015, notre équipe FÉDÉEH – Sopra Steria était encore de sortie pour participer au Raid Grenoble INP. Marguerite, Lucas, William, Mohamed, Nassim ont été jusqu’au bout d’eux même pour réussir à terminer ce raid et vivre un week-end exceptionnel.

Marguerite, la capitaine de l’équipe, et William nous racontent leur week-end : 

« Qualifiés de justesse pour cette édition du Raid INP encore plus corsée que d’habitude, nous avons réussit ensemble le défi lancé : parcourir pendant 3 jours, les 170 kms et 7000m de dénivelé de la course. Un beau programme ! On finit classés et pas derniers (27ème sur 33), et vu le niveau, on peut être fiers 🙂

Epreuve du Kayak

Epreuve du Kayak

Tout commence avec le départ en car de Grenoble, en longeant le lac du Bourget. Ça commence à prendre des airs de vacances. Ce qui n’a pas duré longtemps! La couleur est annoncée le lendemain dès le premier kilomètre, avec toute la pluie tombée les semaines auparavant, ça sera boue et encore plus de boue. On enchaîne avec une épreuve de kayak sympathique, où on est pas forcément toujours allés tout droit, mais bon, ça aurait pu être pire. Puis c’est le VTT, et les premiers problèmes d’orientation qui se posent. On choisit de faire la course d’orientation à midi, mais quand on arrive le soir, on a une heure de retard par rapport à l’horaire d’arrivée, ce qui coûte très très cher en point de retard.

Chaque journée était basée sur le même schéma:

On avait un temps limité de course chaque jour avec des points de pénalité si on arrivait en retard. Il y avait un fil rouge d’épreuves qui visaient à nous amener du village départ au village arrivée avec des épreuves supplémentaires facultatives ayant pour but d’améliorer le classement par apport de points. On s’est vite rendu compte que pour éviter trop de points de retard, on ne pouvait faire qu’une épreuve facultative par jour (on a perdu à peu près la moitié de nos points le premier jour à cause du retard).

Dur montée en VTT

Dur montée en VTT

Le lendemain, on corrige donc un peu la stratégie: pas d’épreuve supplémentaire, et on arrive seulement 10 minutes en retard, en gagnant quelques places.

Le troisième jour on commence à être bien rodés, et on a le temps de faire toute la course d’orientation au Parc Paul Mistral, avant de passer l’arrivée.

Niveau bobo, on a tous fait quelques chutes plus ou moins douloureuses mais on va bien. Niveau casse on retiendra que Lucas a explosé son VTT au seul endroit en 170 kms où c’était pas trop grave : à 50m de la dépose VTT finale !

Course d'orientation en forêt

Course d’orientation en forêt

Les repas étaient revigorants: croziflette, pâtes au poulet… les ravitaillements étaient fabuleux: tome des Bauges, saucisson, barres de céréales

 Il y a eu pour les équipes Handisportives un cadeau supplémentaire à l’arrivée: un pull et nous avons pu monter sur l’estrade avant de laisser la place aux vainqueurs du Raid INP »

« Merci encore à la FÉDÉEH pour m’avoir invitée sur cet événement, et à mon équipe qui m’a poussée et tractée dans les moments difficiles, et il y en avait. » Marguerite

Pour William : « Retour sur Lyon pour moi le jour même et le lendemain quand j’ai repris le vélo pour aller étudier j’ai mis un peu plus de temps que d’habitude^^ »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s