« J’aime l’idée d’avoir un guide, un mentor mais aussi un ami pour partager nos épreuves. »

Mohamed et Victor

Mohamed et Victor

Mohamed, grand sportif de la FÉDÉEH, nous raconte son expérience lors du Raid ESSEC.

« Le Raid ESSEC s’est déroulé sur 2 jours, il était composé d’une première course de nuit puis une deuxième le lendemain. La course de nuit était de 13 km plus 5 km optionnels. Pour moi, faire 13 km, ça n’était pas énorme en soi mais l’idée de faire encore plus d’une vingtaine de km le lendemain m’a donné quelques frissons je dois avouer. Donc au départ, j’étais parti pour faire 13 km avec une allure timide. Mon guide, Charles était super sympa, à l’écoute et motivant. Dés le début et tout au long de cette course de nuit, restant approximativement à 2m derrière lui,  je courais en regardant son dos. J’aime l’idée d’avoir un guide, un mentor mais aussi un ami pour partager nos épreuves. Avec lui, on a tellement échangé le temps de la course que l’on a l’impression de se connaitre depuis des années, c’est très agréable comme sensation! Régulièrement, on échangeait pour réajuster notre rythme. Il m’a notamment motivé à aller plus loin et plus vite, nous avons finalement parcouru les 17 km.

C’était la première fois que je courais la nuit. Bizarrement, je me suis senti plus à l’aise qu’en journée. Et oui, la nuit il n’y a pas d’alternance d’ombrages et de lumières comme fréquemment en pleine journée en forêt. L’effet stroboscopique cumulé à un niveau d’effort physique élevé est parfois gênant avec mon handicap. Toutefois, un nouvel handicap est apparu. En effet, c’était la première fois que je courais avec une lampe frontale. C’est assez gênant mais aussi plutôt amusant de courir avec un champ de vision réduit. C’est particulièrement troublant de ne pas voir le premier mètre en face de soi.

Le lendemain, j’ai fais une autre très belle rencontre, celle de Victor mon guide pour la seconde course. Victor m’a raconté son impressionnante histoire : il a parcouru à vélo un trajet au départ de la Birmanie pour arriver en France. Cette course de 20 km environ était composée de course à pied et de vélo. Tous les deux, nous étions très complémentaires. Je vous laisse imaginer qui encourageait l’autre durant chacune des 2 types d’épreuves, à pied ou en vélo.

A la fin de la journée, un super repas, des massages et une ambiance plus que conviviale. L’ESSEC et ses organisateurs ont su créer un événement avec une belle atmosphère de partage avant, durant et après l’épreuve. Et enfin, une première place dans notre catégorie, plutôt content pour ça!! 🙂

Vive l’handisport ! »

Remise des prix - Raid ESSEC

Remise des prix – Raid ESSEC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s