Hippolyte, Raid Centrale Paris, « le premier pas étant de se sensibiliser soi-même »

Hippolyte Jacomet

Hippolyte JACOMET

Interview d’Hippolyte JACOMET, responsable des équipes mixtes handi-valides sur le Prologue du Raid de Centrale Paris 2015.

Peux-tu nous présenter rapidement le Prologue du Raid Centrale Paris ?

Le Prologue est une épreuve multisports étudiants-entreprises visant à donner à ses participants un avant-goût d’une journée typique de la semaine de Raid organisée par notre association. Ainsi, 56 équipes mixtes de quatre, dont certaines handi-valides, se sont lancées cette année sur une course alliant trail, VTT et courses d’orientation dans les vallons du terroir dit de la « Suisse-Normande ». Cette journée, qui se précède depuis l’an dernier d’un trail de nuit, se conclut par un dîner placé donnant lieu à un temps d’échange entre les concurrents.

Qu’est-ce qui a motivé l’équipe du Raid Centrale Paris à ouvrir le Prologue aux sportifs en situation de handicap ?

L’idée de rendre cet événement inclusif est venue d’abord de la volonté naturelle de vouloir permette à tous sans exception d’y participer. Nous avions ensuite confiance en notre organisation et en notre capacité à nous adapter grâce l’expérience acquise au fil des années.

Quelles démarches avez-vous effectuées pour mobiliser et accueillir les sportifs concernés sur l’événement ?

La première démarche a été celle de s’informer, afin de mieux connaitre et mieux comprendre le handicap. C’est là que nous avons pu bénéficier en premier de l’aide précieuse de la FÉDÉEH, qui nous a ensuite permis d’entrer au contact des handisportifs et même de nous donner un retour éclairé sur notre itinéraire et les contraintes de sécurité. Nous avons mis en place des rencontres-entraînements afin que des liens puissent se tisser au sein des équipes mixtes handi-valides et surtout avec les guides accompagnateurs.

Comment s’est passée l’intégration des sportifs handicapés sur l’épreuve ? Quel a été le regard des autres concurrents sur les équipes mixtes handi-valides ?

L’intégration des sportifs handicapés s’est déroulée très facilement, ceux-ci avaient fait connaissance de leurs équipes au préalable, et nous avons communiqué à l’ensemble des concurrents la présence d’équipes mixtes handi-valides. Pour des raisons de sécurité, un départ différé a été mis en place, ce qui n’a pas empêché les différentes équipes de courir côte à côte, de se doubler et de se retrouver aux points de ravitaillements. Nous avons eu de très bons retours des deux côtés, et je pense que ce fut une belle expérience pour tous.

Quel bilan retires-tu de cette première expérience inclusive ? Que dirais-tu à d’autres organisateurs d’épreuves sportives qui hésiteraient à se lancer sur ce type de dispositif ?

Cette première expérience inclusive fut personnellement extrêmement enrichissante, j’ai pu tout au long de la préparation tant apprendre, tant découvrir, et surtout faire la connaissance de gens géniaux. C’est aussi un plaisir immense de voir l’événement se réaliser et le sourire aux lèvres des concurrents handisportifs qui ont relevé ce défi.

J’encourage bien sûr les autres organisateurs à se lancer dans cette aventure, le premier pas étant de se sensibiliser soi-même, car les contraintes qui se rajoutent sont bien moindre que celle que l’on s’imagine, et la récompense bien plus grande.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s